Du chlore dans l'eau potable, est-ce un danger pour la santé ?

Posté le 18.05.2020

Depuis le début de cette épidémie de coronavirus Covid-19, les habitants de nombreuses régions et notamment celle de Lyon et ses alentours, se sont inquiété du fait que l’eau potable distribuer au robinet, avait un goût de chlore et une odeur plus prononcée que celle de d’habitude.

Quelle en est la raison ?

L’Agence régionale de Santé aurait demandé à la métropole de Lyon, comme à beaucoup d’autres régions, de faire augmenter légèrement la concentration du chlore par m3 d’eau dans le réseau d’eau potable pour éviter "tout risque de contamination".

Par ailleurs, la métropole de Lyon a affirmé que la consommation d’eau aurait diminué de 8% depuis le confinement, l’eau stagnerait alors un peu plus dans les canalisations ce qui renforcerait l’odeur et le goût de l’eau.

Est-il dangereux de boire cette eau ?

D’après eux, si l’eau à un goût de chlore c’est normal et cela reste sans danger. Plusieurs médias, ont alors relayés cette information pour rassurer les habitants de la métropole.

Quels sont les effets du chlore sur la santé ?

Le chlore est un gaz très réactif, c’est un des produits les plus répandus pour le traitement de l’eau. De nombreuses études scientifiques ont démontré des effets néfastes du chlore, que ce soit sur la santé et sur l’environnement qui nous entoure. Il faut savoir que respirer de petites quantités de chlore lors de courtes périodes peut affecter le système respiratoire. Le chlore irrite la peau, les yeux. Concernant la peau, il a pu être constaté un dessèchement de l’épiderme. Si le chlore est concentré, il peut provoquer des tiraillements, des démangeaisons et des sensations de brûlures. Avec une peau sensible, cela peut faire apparaître des plaques rouges sur votre corps. Le chlore impacte aussi les cheveux, il les rend secs et cassants.

Le chlore réagit avec les matières organiques d'origines naturelles présentes dans l'eau, comme les feuilles en décomposition. Cette réaction chimique produit une famille de composés appelés sous-produits de la chloration. Ceux qu'on rencontre le plus souvent sont les trihalométhanes (THM), notamment le chloroforme. La concentration de THM dans l'eau potable peut dépendre de plusieurs facteurs, dont la saison et la source de l'eau potable.

Plusieurs études chez l'homme ont également révélé un lien entre l'exposition prolongée à des concentrations élevées de sous-produits de la chloration et une incidence accrue de cancer (cancer de la vessie et peut-être du côlon) chez les sujets ayant consommé de l'eau chlorée pendant trente-cinq ans ou plus. Les concentrations élevées de THM peuvent également avoir un effet sur la grossesse.

Nos sources :

Le docteur Herbert Schwartz (biologiste et chimiste au Cumberland County College) témoigne : «Le chlore est si dangereux, qu’il devrait être interdit. Ajouter du chlore dans l'eau c’est comme mettre en place une bombe à retardement. Cancer, troubles cardiaques, vieillissement mental et physique précoce sont des effets attribuables au chlore se trouvant dans l’eau de robinet. Il nous fait vieillir avant l'heure en accélérant les symptômes du vieillissement tel que le durcissement des artères. Je crois que si le chlore était proposé, aujourd’hui, pour la première fois, il serait interdit par la F.D.A. équivalent américain de l’AFSSA.”.

--

Le Docteur Richard A. Passwater (biochimiste de renom) dans Super Nutrition for Healthy Hearts: «l'origine des maladies cardiaques est apparentée à l'origine du cancer". La chloration pourrait très bien être un facteur clé reliant ces deux grandes maladies. Le chlore crée les THM et les haloformes. Ces polluants chimiques puissants peuvent déclencher la production d'excès de radicaux libres dans notre corps. Les radicaux libres causent des dommages aux cellules. L'excès de radicaux libres peut engendrer sur les cellules musculaires lisses de la paroi artérielle des désordres et créer des mutations. La plaque fibreuse est par conséquent formée essentiellement d'une tumeur bénigne. Malheureusement, cette tumeur est liée aux maladies cardiaques. Si votre eau potable est chlorée, ne buvez pas, vous pouvez acheter des filtres très efficaces qui permettront d'éliminer 99% des THM ou acheter bonne eau de source dans une bouteille de verre. Ce simple geste de sauvegarde peut éviter des milliers de maladies cardiaques et de cancers.

Les services conseillent ainsi de "laisser l'eau s'aérer dans la carafe ou dans le verre quelques instants avant de la boire pour ne pas ressentir ce goût de chlore. Pour le reste, cette eau est évidemment totalement saine et sans aucun danger !" Mais cela ne suffit pas ! 

Nos solutions pour une eau sans chlore à la douche et au robinet :

Étant spécialisés dans le traitement naturel de l'eau depuis 1994, notre expérience nous permet de continuer à proposer des systèmes fiables et surtout qui émettent des résultats. Nos solutions ont déjà fait leurs preuves ! 

Pour filtrer le chlore à la douche, nous préconisons l’installation d’un système de microfiltration à installer directement après le compteur d’eau générale.

Pour filtrer le chlore au robinet et obtenir une eau pure, rien de mieux que l’osmose inverse !

Tout savoir sur la filtration de l'eau

Nous restons à votre disposition pour un complément d’informations. 

Vous pouvez nous écrire par mail à l’adresse suivante : [email protected]

LOADING